A A A A

Infoline

40 20 80

info@shd.lu

52 clients de la fondation

Bernard - Employé technique retraité

81 ans - Employé technique retraité

Ma vie professionnelle a été bien remplie. J’ai toujours été affecté à des postes en relation avec l’alimentation en énergie. Dans un de mes premiers emplois, j’étais responsable de la machine à vapeur dont on se servait dans une scierie quand il y avait des problèmes d’électricité. Ensuite, j’ai été engagé auprès d’un grand fournisseur d’électricité où je m’occupais des générateurs qu’il fallait mettre en marche quand le réseau d’électricité était saturé. C’était notamment le cas les lundis lorsque tout le monde enclenchait sa machine à laver le linge en même temps. En 1973, j’ai commencé chez RTL où je faisais différents travaux d’entretien. J’étais entre autre responsable de l’illumination de l’antenne de diffusion. Quand il fallait remplacer une ampoule, c’était moi qui devais grimper sur l’antenne pour le faire.

Dans mon temps libre, je faisais partie intégrante de l’équipe de football de Junglinster pendant 25 années. Nous sommes d’ailleurs montés de la troisième à la deuxième division. Evidemment je ne suis plus un joueur actif aujourd’hui, mais j’assiste toujours à l’un ou l’autre match comme spectateur et supporteur. Tout au long de ma vie, j’ai également laissé parler mon côté créatif. Avec un ami, je prenais plaisir à faire de la peinture à l’eau, notamment de la ville de Junglinster. J’ai de la famille aux Etats-Unis qui me rend visite de temps en temps. Je me fais un plaisir de leur offrir mes dessins comme souvenir dans l’espoir que notre pays soit un peu plus connu de l’autre côté de l’Atlantique.

Aujourd’hui, je suis encore très actif dans la vie. Je travaille beaucoup dans le jardin et j’aide mes enfants lorsqu’il y a des travaux à faire dans leur maison. Mais il y a certaines tâches plus simples que je ne sais plus faire depuis que j’ai contracté la maladie de Parkinson. C’est un ami qui m’a conseillé de m’adresser à la Stëftung Hëllef Doheem. J’ai suivi son conseil et maintenant je bénéficie des aides tous les matins pour me laver et m’habiller. Je perds parfois l’équilibre mais je sais qu’en leur présence, rien ne peut m’arriver.

Lire tous les témoignages