A A A A

Infoline

40 20 80

info@shd.lu

52 clients de la fondation

Maria - Femme de ménage retraitée

89 ans - Femme de ménage retraitée

Née à Lohr en Allemagne, je suis venue au Luxembourg pour travailler comme gouvernante. J’ai trouvé une place dans la famille du bourgmestre d’Ermsdorf. Peu après, j’ai fait la connaissance de mon premier mari que j’ai épousé en 1950. Malheureusement, mon mari est mort quelques années plus tard. Et pour mieux subvenir aux besoins de mes enfants, j’ai travaillé comme femme de ménage à la commune d’Ermsdorf. Mon deuxième mari était Belge et avait pour habitude de venir passer ses vacances à Ermsdorf. Après notre mariage, nous avons vécu quelques années en Belgique et c’est ainsi que j’ai appris à parler français.

Ma santé ne me permet plus de sortir beaucoup aujourd’hui. Ainsi, je prends plaisir à regarder la télévision, et plus particulièrement les matchs de wrestling. Cela peut paraître surprenant pour une femme de mon âge, mais je suis fascinée de voir des personnes être à ce point compétitives face à l’adversaire. Je regarde aussi le football, mais uniquement lorsque ce sont des hommes qui jouent. Je trouve que les femmes sont parfois trop dociles les unes envers les autres et, en tant que spectatrice, j’aime voir de la compétition.

Ma fille s’occupe de moi pendant la journée mais comme elle doit aussi être présente dans sa pâtisserie, j’ai fait appel aux aides de la Stëftung Hëllef Doheem le matin pour m’aider à me laver et à m’habiller. De cette façon, ma fille peut s’occuper de ses clients. Comme je suis quelqu’un de sociable, j’aime aussi aller au Foyer de jour « Elise de Roebe » à Larochette. Nous nous retrouvons autour d’une tasse de café pour discuter ou pour jouer à différents jeux. Mon jeu préféré consiste à reconnaître des objets de la vie quotidienne en les tâtonnant. Ce n’est pas aussi facile que ça en a l’air, et il y a de quoi être parfois surpris.

Lire tous les témoignages