A A A A

Infoline

40 20 80

info@shd.lu

52 clients de la fondation

Katrien - Professeur d'allemand

35 ans - Professeur d'allemand

D’origine belge, je vis au Luxembourg depuis l’âge de 2 ans. Aujourd’hui. j’habite dans une ferme avec mon mari et mes deux enfants. Nos animaux ne sont pas destinés à être commercialisés. D’ailleurs, la ferme n’est pas notre gagne-pain. Elle nous sert entre autre à avoir un regard sur ce que nous mangeons. Nous pensons qu’une bonne alimentation est la base d’une bonne santé et nous essayons de suivre, autant que faire se peut, les procédures biologiques en laissant de côté les OGM et les pesticides. Nous avons des moutons, des poulets, des canards, bref tout ce qu’il nous faut, à l’exception d’une vache. Les moutons nous tiennent particulièrement à cœur, si bien que nous leur avons consacré une petite page web avec quelques photos d’eux.

Avant la naissance de nos enfants, nous passions pas mal de temps à faire de l’ « agility » avec nos chiens. C’est un sport encore peu connu qui a pour but de guider son chien aussi rapidement que possible le long d’un parcours d’obstacles. Il existe de nombreuses compétitions, dont celle du championnat d’Europe auquel nous avons  déjà participé deux fois. Malheureusement, nous n’avons plus le temps d’y participer mais nous avons gardé l’habitude d’avoir beaucoup de chiens dans notre ferme.

Notre quotidien nous occupe beaucoup. C’est pourquoi nous faisons régulièrement appel au service de garde de la Stëftung Hëllef Doheem pour notre fils de 1.5 an qui est malade. Il souffre de crises d’épilepsie sévères et fréquentes et a besoin d’être sous surveillance 24h/24. Nous faisons bien entendu de notre mieux pour être présent au maximum, mais ce service nous soulage ponctuellement énormément.

Lire tous les témoignages